La sécurisation des zones à risques grâce à des radars pédagogiques

0
40

En ville, il existe des zones à risques bien souvent délimitées par des panneaux à 30 km/h. Une réglementation qui n’est pas toujours appliquée par les conducteurs qui préfèrent ignorer les dangers potentiels de leur vitesse. Voilà pourquoi, les collectivités mettent en place un certain nombre de mesures préventives de manière à aider les conducteurs à ralentir.

En ville, des zones à risques 

En dehors des grands axes, qui sont bien généralement soumis à des contrôles routiers et des radars, il existe en ville, des zones dites à risques. Il peut s’agir des alentours d’établissements sportifs, d’écoles ou de zones pavillonnaires. Et pour sécuriser les piétons, les collectivités mettent en place un certain nombre de mesures de manière à éviter les incidents. Par exemple, aux abords des établissements scolaires, ce sont désormais des bénévoles, parents d’élèves ou jeunes retraités, qui font la circulation. Sur les passages piétons, ils aident les enfants et leurs parents à traverser tout en faisant ralentir les automobilistes. Et pour compléter ce dispositif, les communes installent également des radars pédagogiques.

Sensibiliser les automobilistes 

Pour sensibiliser les automobilistes et les aider à lever le pied dans des zones à risques, plusieurs mesures ont été prises par les collectivités. On connaît bien évidemment les célèbres gendarmes couchés ou ralentisseurs qui forcent le conducteur à moduler sa vitesse. Mais récemment, les entreprises spécialisées dans le mobilier urbain ont axé leurs créations sur des technologies innovantes. C’est dans cette perspective qu’elles ont conçu le radar pédagogique qui fonctionne à l’énergie solaire. Mobile et maniable, il ne demande que peu d’entretien et n’est pas à raccorder sur le réseau électrique des communes. Préventif, son principe est simple puisqu’il affiche la vitesse du conducteur en rouge ou en vert en fonction de l’excès observé. Ce genre de mesures permet d’avertir les automobilistes et leur faire prendre conscience du potentiel danger de leur allure.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here